JOHNNY MAFIA /WE HATE YOU PLEASE DIE /UNSCHOOLING

Le Hangar, Ivry-Sur-Seine.

Type de billet Prix (Hors frais)? Quantité
TARIF UNIQUE - MB €10,00 (€10,00)

Plus d'informations sur les billets JOHNNY MAFIA /WE HATE YOU PLEASE DIE /UNSCHOOLING

JOHNNY MAFIA
La ville de Sens n’est pas comme Rouen, Le Havre ou même Rennes, un haut lieu du rock’n’roll. On sait tous que les Ramones n’y sont pas nés. Les Dogs, Roberto Piazza (Little Bob) et Sloy, non plus. Et pourtant, originaire de cette cité de l’Yonne, Johnny Mafia s’est imposé au fur et mesure des années, comme le groupe le plus sauvage de la scène garage-pop-punk française. Chacune de leurs apparitions sur les scènes d’ici et d’ailleurs est renversante. On sent chez eux la fougue et l’énergie des années punk, mais on entend aussi le gros son des années 90. Sans oublier leur sens de la mélodie qui rend les titres entêtants.

WE HATE YOU PLEASE DIE
On pourrait les louer pour le respect de la parité au sein du projet. Deux filles, deux garçons. Mais ce n’est pas forcément cela qui fait un bon groupe. On les aime surtout parce qu’ils savent écrire des bonnes chansons où l’énergie et l’urgence sont mises au service d’un engagement sociétal et environnemental. Car même si Mathilde, Chloé, Raphael et Joseph citent The Cramps, The Stooges et The Vines comme références, We Hate You Please Die joue bien un garage-punk plein de fraicheur et de vie !

UNSCHOOLING
S’ils n’étaient pas à l’aise sur les bancs de l’école traditionnelle, les Unschooling ont su faire leur place dans la scène des musiques furieuses. Le groupe est devenu rapidement un des fers de lance du post punk français. Les musiciens avaient d’ailleurs tous les atouts dans leurs manches…de guitare. Ils n’en étaient pas à leurs premiers méfaits. La plupart ont auparavant fait leurs classes dans MNNQNS et quelques autres groupes rouennais. Mais leur ascension est fulgurante. Nombreux sont les salles et les festivals, en France comme dans le reste du globe, à leur faire confiance pour montrer que l’Angleterre n’est pas seule à faire vivre la flamme du rock !